• Cookies au beurre demi-sel!

     

    Dimanche , Alan avait envie de cookies pour le goûter ... C'est parti pour du fait maison happy!

     

     

    Il vous faut : ( J'ai doublé les doses pour faire de gros cookies happy)

    125 gr de beurre demi-sel ramolli 

    220 gr de farine

    1 oeuf

    150 gr de sucre 

    150 gr de pépites au chocolat 

    1 c à café de levure 

    ----

    Maintenant , préparons ces délicieux cookies :

    Ramollir le beurre et ajoutez le sucre , puis la farine + levure .

    Bien malaxer et ajouter les pépites puis malaxer à nouveau .

    Former des petites boules de la taille d'une noix ou d'une pêche si vous avez comme moi doublé les doses .

    Placer sur une plaque avec du papier sulfurisé ,  espacer et aplatir légèrement le dessus des boules formées .

    Cuire au four préchauffé à 200°

    Puis enfourner pour 10 ou 15 minutes à 180 °

    Régalez vous happy !

    ------

     

     

     

    Alan a dévoré dès la sortie du four he.

    Personnellement , je n'aime pas lorsque les biscuits sont chauds , les saveurs sont meilleurs lorsqu'ils sont tièdes , voir froid .

    Je vous souhaite une excellente journée .

    Bise

     

    Cookies au beurre demi-sel!

     


  • Commentaires

    36
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 21:35

    à côté de moi une tasse de café, je prendrai bien un cookie, juste un pour accompagnement. bon jeudi

    35
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 20:43

    Bonsoir, mon amie, ma chère, Corinne,

    me voici, sur ton admirable blog ! 

    Vous avez du vous régaler avec tes bons cookies !

    Je passe te remercier, de ta bonne visite, qui m'a faite bien plaisir, de ton bon commentaire.

    Je te souhaite une bonne soirée, une douce nuit.

    Au plaisir, mes sincères, mes tendres amitiés, gros bisous, ton amie.

    34
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 18:17

    Eh bien sûr y en a plus cool il est trop tard, Alan s'est régalé est le principal, gros bisous

    33
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 17:57
    septsup

    bonjour ma doucette.. ça a l air fameux... mais bon pas droit la Sept... bizzz

    32
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 16:42

    Bonjour ,dis donc tu n'as pas raté les pépites ,

    Je n'ai pas encore fait  ce biscuit .Je préfère  manger  ceux de ma fille .

    Bisou Bonne soirée

    31
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 15:18
    Bonjour Corinne,
    Hé Alan mange pas tout, j'arrive ... moi je les aime chauds, tièdes ou froids les cokies !
    Passe une bonne journée, grosses bises Véronique
    30
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 15:02

    Bonjour chère Corinne,c est superbes,tu me donne envie c est tellement bon,Alan doit se régaler bonne a toi et a ta petite famille...gros bisous..Pascal

    29
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 12:49

    bonjour ma Corinne  ça sent bon chez toi merci pour ton commentaire je viens à mon tour te souhaiter une très bonne journée je suis désolée mais je ne vais pas continuer à venir sur les blogs j'ai expliquer pourquoi  j'ai assez de problèmes  prend soin de toi ma belle 

    gros bisous de ton amie 

    Béa

    28
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 12:43

    en reste t'il  bon pas une miette

    bisous bravo au cuisto

    bonne vacance

    Il existe bien des légendes sur ce vent qu'est le mistral. Bien qu'il soit le maître de tous les vents, il n'en demeure pas moins qu'il hante la Provence. Il balaie de son souffle les terres de Provence. On dit que le mistral est un vent grincheux et impérieux.

    On prétend, qu'il prend naissance au sein des marais du Vivarais sous l'arche géante d'un rocher ajouré, d'où surgit son sonore bruit. Là, il se gonfle et amplifie ses tourbillons, se gonfle et renforce ses bourrasques, avant de partir en rafales.

    Inquiets devant ses imprévisibles accés de colère, des villageois décidèrent un jour de le "barricader". Pendant que le mistral était calme, les habitants clouèrent sur chaque pilier du bloc, de solides planches, très dures et très épaisses.
    Il y à des années de cela, des menuisiers les avaient coupées dans des troncs d'oliviers centenaires. Ils les avaient rabotées, poncées, taillées, si bien qu'elles avaient acquis une solidité à toute épreuve.

    A son réveil, le mistral se mit à souffler sur ces planches, mais elles resistèrent à sa forçe ravageuse et à ses accès de colère. Le mistral fût prisonnier et ne put donc plus s'évader.
    Le Mistral, très fâché, leur dit:


    - Quand je parviendrai à me libérer, je déracinerai tout sur mon passage, les tuiles, les arbres, les clôtures. Il ne restera rien!
    - Raison de plus, pour te laisser enfermé...
    s'écrient les villageois.
    - Je vous maudis ! dit le mistral.
    - Que tout soit désolation. Que vos terres soient infestées de moustiques. Que l'eau soit en putréfaction et que vos maisons soient sales. Que les fièvres fassent périr vos enfants et vos vieillards ! Ainsi vous regretterez vos agissements...


    L'été venu, une chaleur insoutenable s'abattit sur la Provence. Bientôt se manifestent les signes avant-coureurs d'une épidémie. Des odeurs effroyables envahissent les rues et ruelles. Des insectes agressifs piquent les enfants à la peau veloutée et les anciens à la peau ridée.
    Tous les malheurs du monde semblent s'abattre sur le village. Ils décident alors de libérer le vent, car son passage dans la région était finalement bénéfique. Il asséchait les terres détrempées, dissipait les nuages et les brumes étouffantes. Il aidait aussi à mûrir les fruits. Il faisait du bien à la nature.

    Les villageois décidèrent, donc, de libérer le vent.


    - Sinon, la peste s'abattra sur nos troupeaux. Il vaut mieux être transpercés de froid et qu'il emporte quelques branches sur son passage, plutôt que de prolonger cette mauvaise plaisanterie.

    Le mistral entendit une partie des débats entre paysans et prit la parole. Il promit doucement:

    - Si vous me laissez sortir, je ne déracinerai pas vos arbres fruitiers, les tuiles de vos maisons, les clôtures de vos jardins...

    Tous furent perplexes, mais finirent par le libérer.

    Aussitôt, le mistral s'engouffra dans l'ouverture et se rua dehors. Les paysans , muets et craintifs, attendaient sans bouger. C'est alors, qu'un enfant, s'approcha du maître des vents, et protesta:


    - Et ta promesse, alors ?

    Le vent déchaîné s'apaisa tout de suite.

    Subitement, il câlina les arbres, il frôla les tuiles des maisons, il chatouilla les clôtures des jardins.

    Bientôt, les misères qu'avaient enduré les braves paysans furent reléguées au rang des mauvais souvenirs ainsi que cette histoire éprouvante et épouvantable du maître des vents.

    Il s'en alla alors souffler ailleurs, dans la vallée du Rhône grondant et grommelant, grognant, vers les plaines du midi ...


    _________________

    27
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 12:38

    Un ptit coucou rapido pour te souhaiter un bel après-midi, moi j’ai pas encore arrêté lol mais j’expliquerai dans mon prochain billet.

     

    En effet on va prendre des kilos mdr;

    Big bisous,

     

    Nadine

    26
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 11:52

    bon mercredi Corine 

      fait  maison c'est tout bon

     bisous

    25
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 11:24

    Ils ont l'air bien appétissants, fondants à souhait comme je les aime coolbeurk,

    Alan a du bien se régaler

    et tu permets que je t'en "pique" juste un seul (s'il en reste lol lol ) pour mon petit café du goûter ?

    Bonne journée chère Corinne,

    Bises de Christiane

    24
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 11:12

    bon mercredi!!! le soleil arrive sur notre Picardie!!! frisquet du matin!!

    miam les cookies!!!! gros bisous Sylvie  

    23
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 10:37

    Bonjour Corinne

    Hummm ça met en appetit  lol, je t'en prend un au passage (sourire)

    J’espère que tes contrariétés vont mieux (j'ai lu ton billet précédent) que les gens sont bizarres parfois pff

    Je te souhaite une bonne journée 

    Amitiés

    bisous

    Lysandra

    22
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 10:30

    ....ça le matin avec un café, j'adore !!

    Biz et bonne journée.

    21
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 10:20

    Merci pour cette délicieuse recette, bisous !

    Bon mercredi !

    20
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 10:01

    Coucou Corinne, ils ont l'air délicieux ces cookies !! Je vais tenter de les faire. Mes grands loulous devraient aimer....et mon chéri aussi. Je pense que je préfèrerais les manger tièdes ou carrément refroidis moi aussi. Je te souhaite un bon mercredi ensoleillé normalement. Bises.

    19
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 09:53

    Puis je me permettre d'en mettre de coté pour mon quatre heures.... ?

    Bonne journée

    18
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 09:01

    Mi fugue, mi raison, mi semaine,   Idéalisons ce jour pour le bonheur Luxe ou banalité de se lever Élongations d'une semaine fournie, quel charmant mercredi, dans l'été Indien  bonne journée big bises  gourmandes  

    17
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 08:51

    Bonjour ma belle Corinne

    Je viens dans ton monde pour te souhaiter une belle journée de mercredi

    Mais quelle fraicheur le matin, c'est bien l'automne.

    Ne nous plaignons pas la journée il fait bon.

    Vraiment de beaux cookies, j'ai l'impression de les sentir.

    La prochaine fois envoies moi quelques uns (lol)

    Les cliches font vraiment envie.yes

    Gros bisous Jasmine ...♥

    16
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 08:44

    Cela doit être délicieux mais je vais commencer à supprimer les sucreries car à mon âge le sucre se met toujours au même endroit j'attrape une bouée autour de ma taille!! bisous

    15
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 08:39

    Comme toi Corinne

    Je fais mes gâteaux moi même pour éviter le diabète que j'ai réussi à éliminer...

    Alan se régale...

    bisous mon amie

    14
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 08:16

    c'est toujours meilleur quand c'est fait à la maison.

    bisous

    13
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 08:02

    Bonjour Corinne,

    Ils sont très beaux tes cookies çà donne envie.Je te souhaite une très bonne journée et gros bisous Corinne

    12
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 08:00

    Quel dommage mon petit déjeuner est pris alors ce sera pour le goûter

    Bonne journée, bisous

    11
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 07:47

    dommage qu'ils ne sont que virtuels  j'en aurais bien mangés 2 ce matin avec mon café

     mercredi

    10
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 07:23

    Bonjour ma Coco

    Je note ta recette car tes cookies ont l'air tout simplement délicieux !

    Par contre pour arriver à ta grosseur (euh celle des gâteaux bien sûr mdr) il faut doubler les ingrédients que tu as mis ou ce sont ceux que tu as pris ?

    Bonne journée

    gros bisou

    9
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 07:11

    Hum, j'en salive devant mon ordi

    Les Cookies sont les Goûters préférés de nous tous à la maison, chaque jours j'en passe 2 paquets, voir 3 mais des conditionnés sous vide , au produits frais car plus de moelleux et moins secs que dans les paquets que l'on trouve avec les gâteaux

    A la maison , il y a ceux qui les aiment aux pépites de chocolat, ceux tout au chocolat ou aux 3 chocolats et ceux aux fruits, comme moi d'ailleurs se sont mes préférés aux Cranberries alors heureusement que je n'ai pas à les faire, et puis pas le temps de toute façon (lol)

    Je pense même qu'à la longue, si j'en faisais tous les jours pour tout le monde , je m'en sortirais pour plus cher que si je les faisais moi même car je serais obligée d'en faire pour tous

    Je note tout de même ta recette, peut-être que dans ma machine à pain je pourrais , vu que j'y fais des brioche, je note la recette , on verra après !

    Bonne journée ma belle et gros bisous

    8
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 07:09

    Miam les cookies !!

    Je note la recette, bon mercredi Corinne gros bisous Rozy

    7
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 06:23

    c'est malin je bave sur mon clavier !!! hi hi

    merci pour ta recette

    j'ai plus qu'a faire de même

    je crois que l'on va se régaler 

    6
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 05:32

    Un petit coucou matinal car mon lit est squatté par notre ménage donc mauvaise nuit ! . Voilà une délicieuse recette mais attention à la ligne d' Alan he !!! . Tout se passe bien avec un bon programme donc la semaine passera très vite . Bon Mercredi avec Alan , gros bisous , escapade , 

    5
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 05:28

    -Bonjour  Corinne  

    C'est pas sympa de tenter

    Les gourmands des la fin de nuit

    Déjà mercredi , milieu de semaine

    C'est avec un ciel plus que sombre

    Sans les lumières des étoiles

    Que je passe vous souhaitez

    Le moins mauvais

    pour que cette journée

    Soit la plus agréable possible

    Amitiés ^-*-^ Bisous

      56MELDIX77  

       le Briard       Breton   

    «mes blogs»

    http://56meldix77.eklablog.fr/

    http://aveclaphoto.eklablog.com/

     

    http://56meldix77.eklablog.com/

    4
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 04:37

    Bonjour matinal Corinne ! Whoua avec mon thé du matin ... je salive !!!

    Gros bisous !

    3
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 02:15

    coucou corinne

     je les ferais quand mes petits enfants viendront car ils aiment comme allan ce qui est bon aussi et ils sont gourmands , ce matin pour finir ce sera levé a six heures car mon mari veut bien s avancer dans son travail a la campagne et ce midi ce sera une boite de cassoulet lol car je n aie pas envie de cuisiner labas bien qu il y a tout ce qu il faut pour cela

     tres bon mercredi

     je t embrasse

    2
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 00:10

    Hum, ça sent bon !

    Bonne journée

    Bisous

    1
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 00:06

     

    Ce qu'ils ont l'air bons, il va m'en rester pour après le souper ?

    Avec un verre de lait, c'est un délice.

    Bon mercredi,

    Bisous,

    Allison

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :